Kyudo : La Voie de l'Arc

DCL/size1200x628/_kyudo_Standing_590x292.jpg
Centre: Dechen Chöling
Date :
dimanche 28 juillet 2019 (16:00 -22:00)
dimanche 4 août 2019 (08:00 -09:00)
Enseignant : Kanjuro Shibata Sensei XXI
Renseignements : Shambhala Dechen Chöling
Programme Price A : €360
basic food and accomodation per night to be added to the program price: €40
Tradition vivante du tir à l'arc méditatif, le Kyudo est une pratique contemplative puissante et raffinée. Enseignement en anglais par Kanjuro Shibata XXI, Sensei. Traduction française gratuite sur demande.

Découvrez l'Art du Kyudo. Dans le Japon ancien, le tir à l’arc était considéré comme la discipline la plus élevée du guerrier Samouraï. Quand il perdit son rôle en tant qu’arme de guerre, il se transforma ensuite en Kyudo, sous les influences du bouddhisme, Shinto, Taoïsme et Confucianisme. Cette « Voie de l’Arc » est une pratique contemplative des plus puissantes et perfectionnées.

Cette pratique est maintenant transmise par Kanjuro Shibata Sensei, maître Kyudo élevé au rang de XXIème Onyumishi par l’archer de l’Empereur. Kanjuro Shibata XXI Sensei est le leader de l’école internationale Zenko fondée par son père Shibata XX Sendai Sensei. Dechen Chöling fait partie de Oko, la branche européenne de l’Ecole Zenko.

S’inscrivant dans la tradition de l’école Heki Ryu Bishu Chikurin-ha, le Kyudo n’est pas un sport de compétition. En tant que telle, l’adresse au tir est considérée comme relativement peu importante. Ce qui l’est, selon Shibata XX Sendai Sensei, est beaucoup plus le but ultime qui est de polir l’esprit.

La pratique du Kyudo est en apparence très simple. Les étudiants en reçoivent les instructions de base ou « sishido », les 7 coordinations. Après la formation initiale, la pratique consiste à tirer sur une cible de paille seulement distante d’un yumi. Quand un certain degré de maîtrise est atteint, la pratique s’étend jusqu’à inclure le « hitote » ou tir de longue distance (28 m).

Travaillant ainsi dans la précision de la forme, un processus graduel se déroule à travers lequel le pratiquant a l’occasion d’observer plus clairement son esprit. La cible devient un miroir qui reflète les qualités du cœur et de l’esprit présentes au moment de la détente de l’arc. En cela, le Kyudo est très distinct des pratiques de tir à l’arc où toucher la cible est le seul but. Le Kyudo est une « méditation debout » et un véritable art contemplatif.
Ce qui fit dire à Chögyam Trungpa Rinpoche, le grand maître de méditation tibétain et ami personnel de Shibata Sendai Sensei que « à travers le Kyudo, on peut apprendre à vivre au delà de l’espoir et la peur ».

Nous ne polissons pas notre style ou notre technique de tir, mais notre esprit. C’est la dignité du tir qui importe. C’est ce qui différencie le Kyudo de l’approche commune du tir à l’arc. Dans le Kyudo, il n’y a pas l’espoir. L’espoir n’est pas le sujet. Le sujet, c’est qu’à travers une longue pratique authentique, c’est votre dignité naturelle d’être humain qui émerge. Cette dignité naturelle est déjà en vous, mais de nombreux obstacles la recouvrent. Lorsqu’ils sont dégagés, brille alors votre dignité.
- Shibata Sendai Sensei.

La voie du Kyudo est un chemin de découverte de soi et, au final, de réalisation de soi. Bien qu’il puisse être long, ce chemin est pavé de vastes récompenses. Tout commence... avec votre premier tir !

Ouvert à tous publics

Ce programme est ouvert aux débutants comme aux pratiquants avancés. Hommes et femmes de tout âge peuvent pratiquer le Kyudo. La force physique n’est pas un facteur. Les enfants peuvent commencer à partir de 8 ans.

Merci d'indiquer lors de l'inscription en ligne si vous avez une experience préalable du Kyudo (dans le champ commentaire en fin de formulaire - page 4).

Equipement

Tout le matériel nécessaire sera fourni. Avec l’aide de Oko kyudojo, Dechen Chöling a construit un élégant « azuchi » - structure japonaise traditionnelle où sont placées les cibles -  ainsi qu’un nouveau « shayo » - plateforme de tir.

Vêtements : Le Kyudo est pratiqué traditionnellement dans le « gi » de cérémonie : une veste de kimono blanche et son pantalon kakama noir. Les étudiants qui ne possèdent pas ces vêtements sont invités à se munir d’un tee shirt blanc et pantalon foncé.

Pratique

Jour d’arrivée (samedi 28 juillet) : Réunion d’introduction à 20h. Vous êtes convié sur place à partir de 16h pour pouvoir procéder à votre enregistrement et installation en chambre. Le dîner est servi à 18h45.

Fin du programme (samedi 3 août) : Cercle de clôture puis banquet le soir.

Jour de départ (dimanche 4 août) : Pas de programme. Vous êtes bienvenu à rester au déjeuner.

Ce programme sera enseigné en anglais, avec traduction gratuite en français disponible sur demande. Important : le service d’interprétation ne pourra être possible que si votre inscription est enregistrée au plus tard deux mois avant le démarrage du programme.

Tarif spécial

Pour les membres Zenko et Oko, une réduction de 50 € est appliquée sur le prix normal du programme affiché ci-dessous (réduction proportionnellement diminuée pour les options discountées).